Allan Kaprow

© archives de la critique d’art, Rennes

Allan Kaprow (1927-2006) a suivi ses études dans des universités et écoles de New York auprès notamment du peintre Hans Hoffman et de l’historien d’art Meyer Shapiro. Il a suivi deux séminaires du compositeur américain John Cage en 1956 et 1957 à la New School for Social Research de New York. Il y rencontre les futurs membres du groupe Fluxus comme Dick Higgins, George Brecht, et sous l’influence du musicien, il étend dans l’espace réel ses expérimentations peintes, ses collages et assemblages et invente des environnements et des happenings dès 1958. Le happening se présente comme un assemblage d’événements joués par des participants en temps réel et dans divers lieux extérieurs ; les happenings empruntent le plus souvent gestes, comportements, postures à nos expériences du quotidien. Dans les années 70, les happenings deviennent des activities ; plus intimistes, elles mettent en jeu l’intersubjectivité des participants. Il enseigne de 1974 à 1993 à l’université de Californie de San Diego. Dès les années 80, Kaprow engage une réflexion sur la rétrospective d’un art expérimental, immatériel et participatif et introduit l’idée de réinvention.

Le projet

>> Fluids
Exposition de documents
Commissariat Corinne Melin

>> Fluids (1967) réinventé par Corinne Melin
Happening
Dans le cadre des « Douchynoiseries » (du 10 au 12 juin 2011)

La ville

>> Douchy-les-Mines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s