Bolivar

Bolivar (né en 1932) se forme à l’art essentiellement en autodidacte, malgré un passage dans une école d’arts plastiques de La Plata (Argentine). En 1963, il s’installe à Paris. Il rejoint en 1980 le mouvement MADI fondé en 1946 par Carmelo Arden Quin, fortement marqué par l’universalisme constructif de son maître : Joaquin Torres-Garcia. A cet héritage, Bolivar ajoute celui de Michel Seuphor. Les œuvres de Bolivar, fidèles aux principes de MADI, sont autant des œuvres picturales que des volumes tridimensionnels qui brisent, par leurs formes polygonales, le référent à la peinture comme une fenêtre sur le monde. Les œuvres de Bolivar sont rentrées dans de nombreux musées d’Amérique latine, au MoMA de New-York, à la Bibliothèque nationale de France et au Fonds national d’art contemporain.

Le site, la ville

>> Le Musée des Beaux-Arts (Cambrai)

LE Projet

>> La sculpture dans l’art construit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s