Guy de Lussigny

Guy de Lussigny (1929-2001) se forme aux arts plastiques en autodidacte. Les années 1950 et 1960 sont une phase de tâtonnements, pendant laquelle il s’inspire des travaux de devanciers très divers, de Van Gogh à Gino Severini en passant par Kandinsky. Il passe définitivement à un vocabulaire abstrait à la fin des années 1960 et subit vraisemblablement pendant les années qui suivent l’influence des artistes qu’il côtoie alors en tant que directeur administratif de la galerie Denise René de 1969 à 1975. Au milieu des années 1970, il établit définitivement son vocabulaire formel basé sur le carré pour ne plus s’en départir jusqu’à sa mort en 2001. Sa grande préoccupation de peintre est la couleur et l’incidence de la lumière sur la perception de ses toiles. Il réalise également plusieurs sculptures, mais une seule, tirée en bronze à six exemplaires, survit aujourd’hui.

Le site, la ville

>> Le Musée des Beaux-Arts (Cambrai)

LE Projet

>> La sculpture dans l’art construit

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s