Perrin & Perrin

Perrin & Perrin (Martine Perrin, née en 1949 et Jacki Perrin, né en 1943) débutent leur carrière par l’ouverture d’un atelier de céramique en 1972. Ils étudient la calligraphie orientale de 1976 à 1985, puis se consacrent à l’étude des mathématiques, des écrits sur la couleur et du Bauhaus. Ils ferment leur atelier en 1987. Ce n’est qu’en 1995 qu’ils commencent leurs recherches sur le verre. Après une première période où les Perrin envisagent le verre comme un support d’écriture et en exploitent les jeux de transparence, de miroir et de reflets, ils s’intéressent aujourd’hui aux possibilités de construction que leur offre la technique du build-in-glass. En sus de leurs diverses expositions, ils ont également réalisé des œuvres architecturales. Leur création la plus connue est la conception des luminaires de l’opéra de Pékin.

Le site, la ville

>> Le Musée des Beaux-Arts (Cambrai)

LE Projet

>> La sculpture dans l’art construit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s