Satoru Satō

Satoru Satō (né en 1945) effectue ses études à l’École des Beaux-arts de Tokyo, puis s’installe à Paris en 1969 pour suivre les cours de l’École des Beaux-Arts de Paris. Il y fait notamment la connaissance de Michel Seuphor, Silvano Bozzolini, Arden-Quin, Aurélie Nemours, Jean Leppien, Carlos Cruz-Diez, Soto et bien d ‘autres artistes. En 1970, il effectue un voyage en Égypte qui le marque profondément par l’exemple antique que lui donnent les pyramides d’une structure géométrique. Il réalise, peinture, reliefs, sculptures et œuvres environnementales. Ses productions sont conservées dans plusieurs collections publiques de par le monde. En 2007, la ville de Tome a ouvert un musée Satoru Satō comprenant nombre de ses œuvres et d’œuvres d’autres artistes représentatives de l’abstraction géométrique européenne.

Le site, la ville

>> Le Musée des Beaux-Arts (Cambrai)

LE Projet

>> La sculpture dans l’art construit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s