Clément Borderie

Clément Borderie (né en 1960, à Senlis, d’une famille d’artistes) a préféré étudier aux Manufactures nationales des Gobelins et de la Savonnerie (Paris) plutôt qu’aux Beaux-Arts, afin d’acquérir des outils, une technique, un métier. Il a puisé dans l’étude de la tapisserie un sens de l’espace et du plan. Il s’évertue patiemment, depuis vingt ans, à rendre visible l’invisible à travers la mise en place de dispositifs spatiotemporels, cristallisant ainsi l’énergie identitaire des lieux. Il a posé ses capteurs à Cuba, Berlin et dans de nombreux sites de l’Hexagone afin de faire toujours le constat que le même dispositif, qu’il soit dans la Meuse, en Bretagne et à Roeulx, donne toujours un résultat qui est le lieu « dit ». Ses œuvres sont présentes dans les collections du MAC/VAL, de la ville de Paris ainsi que dans de nombreuses collections privées internationales. Aujourd’hui, il place l’humain à la base de son dispositif : « Certains l’aiment chaud », dit-il.

Clément Borderie a abandonné les pinceaux il y a une vingtaine d’années. Il réalise des matrices à faire des toiles, capteurs de formes variées. L’artiste installe ses matrices en divers lieux, naturels ou urbains, et fixe sur elles des toiles blanches. Le temps, chronologique et climatique, intervient alors comme un agent artistique. Deux, quatre, six ou huit saisons après, la toile est retirée, lavée et mise sur châssis. Alors la magie de la forme, de la durée et de l’environnement produit son effet.
« J’installe dans la nature une forme et elle me donne une image du temps. L’énergie de cette image révélée sur la toile est le fruit de sa métamorphose dans le temps. »
Ocres, gris, noirs, oxydations, brûlures, empreintes, dépôts, compositions aléatoires ou conditionnées par la matrice, les toiles de BORDERIE sont des paysages de l’invisible. Captations progressives de l’imperceptible. Synthèses du lieu et de la mémoire. Impressions espace-temps. Saisie objective du réel et poésie de la trace.
Une œuvre qui tend des peaux aux quatre vents et porte un regard attentif au devenir.

Jean Pierre HADDAD

informations pratiques

> « Aile »
Dispositif de Clément Borderie

  • Restaurant scolaire « Le pain des alouettes » (en face de la Cense aux Mômes)
    62, rue Henri Durre
    59 172 Roeulx
  • Tél : 03.27.21.43.29
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s